SASU : quel privilège relatif à l'actionnaire ?

Une société commerciale, qui est dénotée SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) est en mesure d'être formée par un seul associé. Plusieurs atouts sont renfermés par cette forme juridique. Ceux-ci expliquent le fait de sa grande diffusion. Comme on vient d’annoncer, un seul actionnaire peut constituer une telle société, mais également, il est à noter qu’il n’y a pas d’obligation sur le budget : un euro suffit pour en créer une !

L’un des bienfaits les plus remarquables dans une SAS unipersonnelle réside bien dans la facilité offerte au patron (qui n’est pas évidemment associé) pour qu’il puisse s’inscrire au régime générale de la sécurité sociale. Pour les actionnaires visant un commencement étant individuels de leur activité souhaitée, ce bienfait décrit un point fort et une caractéristique spécifique à la SASU. A la différence des établissement individuels, comme pour l’EIRL, l'impôt sur les sociétés est décidé inéluctablement quand l’entrepreneur unique crée son entreprise. Ceci fournit par ailleurs l’occasion d’échapper toute taxation sur les gains résultant de l’activité relative à l’organisme, touchant les propriétés de l’actionnaire.

En savoir plus sur la SASU sur notre page web sasu-societe.com .

SASU : quelle dissamblance entre la SASU et l'EURL ?

Il existe plusieurs déviation entre la SAS unipersonnelle et l’EURL, on peut citer :

  • La SAS unipersonnelle procure plus de libertés en terme de législation qu’une EURL adoptant le style d’une SARL,
  • le président d’une SASU est assimilé salarié, et donc une inscription au régime générale de la sécurité sociale, chose qui n’est pas vérifiée pour une EURL.